Top

Menu

http://synergie-therapies.fr/modules/mod_image_show_gk4/cache/Slider.Synergie-therapies (29)gk-is-95.jpglink
http://synergie-therapies.fr/modules/mod_image_show_gk4/cache/Slider.Synergie-therapies (31)gk-is-95.jpglink
http://synergie-therapies.fr/modules/mod_image_show_gk4/cache/Slider.Synergie-therapies (32)gk-is-95.jpglink
http://synergie-therapies.fr/modules/mod_image_show_gk4/cache/Slider.Synergie-therapies (33)gk-is-95.jpglink
«
»

Menu-Pathologies-colopathie  Menu-Pathologies-stress-anxiete (d'autres rubriques sont en cours de rédaction)

Colopathie fonctionnelle, colite, maladie de Crohn

Causes

Leurs causes demeurent inconnues. Les chercheurs envisagent qu’elles seraient dues à un dérèglement immunologique de la muqueuse intestinale.

Suite de facteurs divers (stress, choc émotif, génétique, épigénétique : mauvaise qualité de l’alimentation, tabagisme, contraceptifs oraux, infections périnatales ou de l’enfance, infections à mycobactéries, antibiothérapie de longue durée, etc…) qui interagissent entre eux pour provoquer une défaillance du système immunitaire. La muqueuse intestinale devient immuno-incompétente, elle se manifeste de manière réactionnelle par inflammation, gonflement avec douleurs, spasmes, diarrhées et/ou saignements rectaux.

Notez que l’intestin est l’organe clé de l’immunité, de la défense immunitaire globale notamment des maladies auto-immunes, au même titre que la Rectocolite hémorragique ou la polyarthrite rhumatoïde, autres maladies proches. Le déséquilibre du microbiote intestinal entraînerait des dysfonctionnements hors du système digestif au niveau d’autres muqueuses (Asthme-Bronchite-Rhino-sinusite, atteinte dermatologique type eczéma, articulaires (spondylarthropathies) et de la colonne vertébrale, infections urinaires récidivantes ou génitales)

Notez que la maladie auto-immune ne sait plus reconnaître le SOI du NON SOI, résultat d’une dualité entre le psychisme et le système neurovégétatif ; l’hypothèse de son déclenchement par un état de stress important ou un choc émotif est observée.

 

 

Conséquences
Rappelons que l’intestin est un carrefour métabolique essentiel. Sur toute la longueur de l’intestin grêle, les cellules les plus connues, les entérocytes sont chargées du passage des aliments, du tube digestif dans le sang, les transformant en oligo-éléments, vitamines, minéraux biodisponibles par l’organisme, vers le foie notamment, pour la synthèse des hormones, des médiateurs chimiques et vitamines nécessaires au fonctionnement des autres organes : Cerveau : synthèse de Sérotonine, Dopamine, Noradrénaline - Thyroïdes: production de T3 et T4 - Os : calcium, vitamine D, parathormone - Ovaires : équilibre oestrogènes-progestérone.

Un intestin qui souffre de porosité intestinale, de dysbiose, contexte de déséquilibre immunitaire et inflammatoire de la muqueuse, peut être à l’origine de pathologies à distance : de l’équilibre nerveux (Dépression, Anxiété, Spasmophilie), du système osseux (Arthrose, Ostéoporose), du fonctionnement thyroïdien, et hormonal chez la femme.

 

 

Thérapie alternative et naturopathique

Restauration de la qualité de la muqueuse et des performances intestinales par complémentation de Glutamine généralement associé à de la curcumine, méthionine. C’est l’acide aminé Glutamine qui est la meilleure source d’énergie pour les entérocytes. La régénération de la muqueuse passe par l’association synergique d’actifs d’origine naturelle de vitamines et d’oligo-éléments afin de renforcer l’immunocompétence des cellules, essentielle au processus d’autorégulation permanent de la muqueuse intestinale.

Le traitement par le réglage alimentaire est drastique mais essentiel. Il est important de conserver des aliments vecteurs de protéines de bonne qualité, de procéder à l’éviction de céréales riches en gluten, de produits laitiers à l’état pur. Il convient également d’apporter l’EPA et le DHA directement préformés dans les aliments.

On obtient une meilleure reconstruction de la muqueuse intestinale par l’apport quotidien de micronutriments d’origine alimentaire (rôle important du manganèse et du cuivre, du magnésium, du sélénium, B5 B9, Zinc-Nickel-Cobalt, du soufre, des vitamines A D E C).

Eviction drastique des stimulants : café, thé noir, le sucre, boissons gazeuses, cigarettes, alcool, coca, etc…

 

L’examen irien de cette patiente nous indique la nécessité de normaliser l’hyperactivité du SNV, l’hyperexcitation, l’émotivité, la tendance spasmodique. Lors de refoulement émotionnelle la personne déclenche des perturbations intestinales (SOMATISATION).

Focus sur la zone cérébrale (risque d’insomnie, d’agitation mentale, de tachycardie, perturbation LCR)

Anneaux de crampe en périphérie et en multizones - Anneaux de crampe interrompus (tendances spasmodiques suite de perturbations émotionnelles et/ou nutritionnelles, tendance excitabilité neuromusculaire, haut niveau de motivation ; le minéral le plus important est le magnésium)

Coloration orangée/rouille au pourtour de la pupille.

La DNV est à prendre en considération (décentrement pupillaire).

colopathie-fonctionnelle-colite-maladie de Crohn iris01 

 

Les émotions refoulées s’expriment préférentiellement par la « voix » gastro-intestinale. La signification est amplifiée par la présence de rayons solaires qui partent de la pupille. (Les RS =signe d’anxiété latente, contrôle du mental mais très grande sensibilité et vulnérabilité).

Intestin spasmé, la biodisponibilité aux produits est faible ; bien choisir la phytothérapie et selon une chronologie adaptée.

Supplémentation micro-nutritionnelle en vitamines B, Mg, Garum (au long cours), plantes adaptogènes et calmantes (Brahmi, Rhodiola-Gentiane-Magnolia-Safran), plantes à tropisme immunitaire (Aphanizomenon flos-aquae) chélation des métaux lourds. Protocole réflexologie combinée : 1 séance/semaine pendant 3 semaines puis 1 séance/mois pendant 3 mois. Chromathérapie : R Trapèze – R MC14 – V OPH - 1 séance en 1ère intention puis 1 séance annuelle

Au niveau psycho-émotionnel, les RS observés iris G et D génèrent une psyché particulière (sentiment d’infériorité, peur de ne pas y arriver, difficulté d’adaptation, besoin d’affirmation de soi). La patiente se plaint d’anxiété, de fatigue mentale, du caractère obsessionnel des pensées. RS au niveau hypothalamus = difficulté d’adaptation à toutes les situations, grande sensibilité au stress conduisant à la dévitalisation. Le RS a dépassé la collerette d’où impact émotionnel au niveau limbique.

Elixirs floraux : Rock Rose, Larch, Star (supporte mal les séparations). Gemmothérapie : Ficus carica Bg, Tilleul Bg, Aubépine Bg. En conseil : loisirs nature, chant (relaxer le mental par les loisirs)